01 septembre 2006

Céramique

Vous souvenez-vous que je vous avais dit que je faisais le coulis de la céramique vendredi passé?

Vous voulez le verdict?

En 5 mots:

C'aurait pu être pire.

J'étais un peu nerveuse... Au départ, je ne comprenais pas le tableau des mesures d'eau VS poudre à coulis. J'avais hâte que ma belle-soeur ML arrive pour m'éclaircir un peu. Ce qui fût le cas, Dieu merci!

On m'avait expliqué que le coulis devait avoir une consistance de mélange à gâteau. Mais j'aurais dû demander à mon gentil beau-frère (pas le mari de ML mais de sa soeur) de me préciser quel gâteau. Certains gâteau ont une pâte ferme et d'autres, ben, sont plus liquide (comme celle de ma grande amie Betty Crocker par exemple!).

"Picture this" comme disait Sophia dans les "Golden Girls": Août 2006, 2 femmes n'ayant jamais fait de céramique et un "Forewoman" de 9 ans pour donner des instructions, ou du moins, garder un contrôle sur nous et tout dire à son Parrain (mon Amoureux) ce qui c'est passé. (!)

Après un bon café apporté par gentille belle-soeur, nous attaquons la salle d'eau.

Nièce assise par terre pour tenir la chaudière de Réno-Dépot entre ses deux jambes, belle-soeur qui verse tranquillement la poudre de coulis dans la chaudière qui contient déjà la quantité d'eau suffisante (du moins ce qu'on pense être suffisant...) et moi, équipée d'une drill avec un long embout gigantesque de mélangeur (qui ressemble étrangement à un malaxeur à gâteau...), nous faisons le coulis.

"Oh my God! Ça "shake" c't'affaire là!"
"Qu'est-ce que t'en pense? Un peu plus de poudre?"
"Oh! J'm'excuse! J'voulais pas t'arroser!"
"Mais ça pu!"
"Ok. J'pense qu'on l'a!"
"Moi je pense que c'est correct"
"Allez! On l'étend!"

...

"On a oublié de rebrasser..."
"Ah oui! C'est vrai! Fallais le refaire après 10 minutes. Ok. Je tiens la chaudière, vas-y!""

...

"Finalement, je trouve ça vraiment beau une fois fini!"

...

Break syndical. Parti dîner.

...

À notre retour, nous attaquons la salle de bain en haut. Experte que nous sommes maintenant, nous décidons de mettre un peu plus d'eau, ce qui rend le coulis plus "glissant" et plus maléable. Après avoir terminée cette pièce, nous redescendons au rez-de-chaussée... et constatons que la première pièce que l'on avait fait... laisse vraiment à désirer. :-/

On s'entend. Ce n'est pas laid, pas du tout. Lorsque la pièce sera décorée, qu'elle sera meublé (par la laveuse-sécheuse, bol et vanité) et éclairée correctement, ça ne paraîtra même pas. En fait, c'est vraiment juste nous qui allons voir qu'il manquait un peu d'eau à notre mélange de coulis. C'est comme ça. Quand c'est chez soi, on voit tout d'un autre oeuil, un oeuil plus critique.

Par contre, je suis très fière de notre travail dans la salle de bain d'en haut. Un beau coulis tout lisse entre chaque céramique.

En tout et pour tout, pour deux filles qui n'avait jamais fait ça, je nous trouve pas mal bonne!

Mais on n'est pas certaine d'avoir eu le contract pour le coulis de la cuisine... ! On verra bien!

Posté par SilvanaYUL à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Céramique

    C'est drôle que je te lise aujourd'hui: mon doux était dans le coulis jusqu'au menton toute la journée! D'après ce que j'ai vu, son interprétation du mélange à gâteau est vraiment très consistante... mais le résultat est sublime!

    Posté par Banlieusardises, 04 septembre 2006 à 21:29 | | Répondre
Nouveau commentaire